Le mythique parcours du Défi des Faverges a pu être maintenu malgré une météo plutôt maussade durant toute cette semaine et même le jour de la course, ceci grâce à l’organisation qui a travaillé dur pour ça donc bravo et merci à eux. Un petit clin d’œil à Xavier Robyr et toute son équipe.

Aujourd’hui, c’était une compétition à 3 et nous avons reformé le trio Steven Girard, Vincent Mabboux et moi-même. Pour Vincent, c’était un retour à la compétition et son appréhension avant le départ s’est rapidement estompée. De suite, il s’est mis dans le rythme et tout s’est parfaitement déroulé. Pour Steven et moi ça ne faisait aucun doute, Vincent est un athlète exceptionnel et nous mesurons la chance que nous avons de nous entendre si bien avec lui. Ensemble, nous formons une équipe qui fonctionne très bien, nous avons pu le voir par le passé et encore hier sur les hauts de Crans-Montana. C’était une joie immense de se retrouver et de remporter cette magnifique édition 2018.

Nous sommes partis à 6 durant les premières minutes, puis rapidement nous nous sommes détachés et avons imposé un rythme très soutenu sur toute la première montée dans le but de creuser un écart pour éviter de devoir prendre trop de risques dans les descentes car les conditions de visibilité étaient compliquées, ce qui les rendait difficiles et même dangereuses. Au sommet de la première ascension de plus de 1100m. de dénivelés, nous avions déjà une avance confortable. Le chemin était encore long, nous sommes restés solides sur toutes les montées et avons à chaque fois skier intelligemment dans les descentes afin d’éviter des chutes inutiles. L’homogénéité a été parfaite, nous sommes restés ski dans ski les trois ensemble toute la course et tout a bien fonctionné ! Cette victoire prouve que notre préparation se déroule bien. La forme est ascendante et la confiance est là.

Le prochain rendez-vous est pour le week-end prochain déjà. Nous partons jeudi en Italie avec Steven pour le tour du Rutor, une compétition mondiale qui se déroule sur 3 jours, 3 étapes pour un total de 8000m. de dénivelés positifs.